Caïman filles : Tatiana Eboumbou a trouvé le problème

0
174

Caïman filles de Douala se porte mal en Guinness uper League. En 8 matchs, le club n’a pu grapiller que qu’une seule victoire.

L’hémorragie n’a pas l’intention de s’arrêter. Ce jeudi 02 mars 2023 encore, le club s’est lourdement incliné (5-1), face à Amazones Fap qui retrouve des couleurs. Depuis sa montée en première division le club n’a plus jamais connu ses lettres dorées comme par le passé. Il semble cette saison 3 de la Guinness Super League, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Intérrogé, après la cuisante défaite de ce soir au stade militaire de Ngoa Ekelle, Tatianne Eboumbou, Entraineure, a évoqué les raisons. “”Je vous dis première que Caïman n’a pas de problème. Les gens pensent que Caïman a un problème, Caïman n’a pas de problèmes. Certes on a fauté peut-être au niveau du recrutement. Lorsque vous regardez l’effectif, on a rajeunie l’équipe à 95%. Mais qu’à cela ne tienne, c’est le championnat, il y a des moments où on gagne et des moments où on ne gagne pas. Si c’est notre période, on va accepter, on continuer à travailler. Moi je suis très confiante, j’ai la foi et je le dis depuis la 5e défaite, Caïman ‘e va pa descendre. Bien que ce soit le souhait de certains, Caïman ne va pas descendre, ça bavarde beaucoup. On ne va pas retenir une joueuses qui veut partir, les joueuses sont faites pour venir et partir et surtout qu’on les a promis qu’en venant jouer à Yaoundé, elles vont jouer à l’équipe nationale. Si vous regardez 5 ans en arrière, toutes les filles sortent de Douala, pour venir jouer à Yaoundé, parce qu’on les a promis l’équipe nationale. On est là pour former, on va former et l’année prochaine, d’autres vont encore partir. Les ressources sont au niveau du travail, je sais, c’est récemment qu’on a pris l’équipe en main. Tout simplement parce qu’on a démarré, sans travailler, il y a des choses qu’on ne peut pas dire ici. Si vous remarquez bien, depuis la première journée, le Président n’est pas là, il est malade, mais qu’à cela ne tienne, on va continuer à travailler, au retour, il y a aura un autre visage de Caïman.”.

 

Leave a reply